Cappuccino


Le cappuccino! Histoire et curiosités

Tout le monde sait qu’en Italie le café est une véritable passion: on en boit beaucoup et on le prépare de manières différentes. On aime l’expresso, le café au lait et surtout le cappuccino, qui est sans aucun doute l’un des symboles de notre peninsule. Les italiens ne le boivent que pendant le petit-déjeuner avec des biscuits, avec des tartines à la marmelade et spécialement avec des croissants, appelés en Italie «cornetti ». Parmi les jeunes il y a même l’usage de prendre un «cornetto e cappuccino » très tôt le matin, après avoir passé une nuit blanche à la boîte et avant d’aller se coucher.
Il est d’ailleurs assez difficile de préparer un bon cappuccino à la maison, même avec une machine de dernière génération. Il vaut mieux le goûter dans un café: en effet il s’agit d’une boisson différente du café au lait, car le cappuccino est un café expresso sur lequel on verse de la mousse de lait riche et crémeuse, généralement saupoudrée avec du cacao. Le secret est justement cette mousse qu’un bon “barista” prépare avec du lait entier frais et assez froid qu’on trempe dans un jet de vapeur très fort sortant d’une machine à café pour professionnels.
Mais quelle est l’histoire du cappuccino? On ne connaît pas exactement l’origine de cette boisson mais il y a pas mal de théories la-dessus. La première et peut-être la plus vraisemblable est celle qui concerne l’étymologie du nom et qui veut la création du cappuccino peu après la Seconde Guerre Mondiale: le nom de la boisson viendrait de sa couleur qui est en effet la même du vêtement des frères capucins.
On dit même que le cappuccino fut crée par un vrai capucin, Marco d’Aviano, il y a quelques siècles. En effet ce frère, qui participa à la bataille de Vienne en 1683, just après la défaite de l’armée ottomane aurait retrouvé des sacs pleins de café et aurait cherché à inventer une nouvelle boisson pour rechauffer ses compagnons. Comme il aurait obtenu beaucoup de succès parmi les soldats, on aurait donné à la nouvelle boisson le nom de l’ordre des capucins.
Aujourd’hui on ajoute au lait et à l’expresso même un peu cacao qui permet aux barmen de réaliser des dessins particuliers et quelquefois symboliques en utilisant la crème blanche comme une feuille de papier.